'

PROJET


  

Télécharger notre brochure en cliquant sur notre logo   

 



La région méditerranéenne est l'une des zones les plus vulnérables au changement climatique

Les zones boisées du bassin méditerranéen démontrent une grande sensibilité à plusieurs facteurs de changement et leurs interactions. Les liens entre les événements climatiques extrêmes et la longue histoire de l'utilisation des sols ont fini par causer, entre autres, des incendies plus fréquents et plus intenses, l'expansion des maladies et une dégradation des terres.

Alors que dans les pays méditerranéens européens, l’abandon des terres crée une nouvelle couverture forestière non gérée, augmentant ainsi les risques d'incendies et de maladies, dans le sud du bassin, l'intensification de l’usage de la forêt fait de la désertification la principale menace.

 

Les impacts du changement climatique sur les biens et services des écosystèmes forestiers représentent un énorme défi sociétal

 

Le changement climatique est une préoccupation qui s’étend à toutes les classes sociales, même dans le cadre de la crise économique que nous subissons. En réalité, la défense des ressources naturelles régionales devrait faire partie des objectifs visant à échapper à la dépendance financière au développement durable. Nous aborderons ces défis sociétaux en contribuant à combler le fossé entre la recherche et le marché.

D'une part, la recherche forestière se concentre à comprendre et prévoir les impacts du changement global dans nos forêts mais n'a pas les moyens de mettre en pratique des solutions. D'autre part, les propriétaires forestiers méditerranéens et les PME liées à la foresterie doivent être intégrés à la conservation des services forestiers en vue de revitaliser le secteur.

 

MENFRI rassemble des acteurs de la société civile, des entreprises, des décideurs politiques et de la recherche pour travailler conjointement au développement du secteur de la forêt méditerranéenne


Les gestionnaires forestiers n’ont pas les outils pour faire face aux impacts du changement climatique, l'information scientifique est fragmentée et non matérialisée en ressources claires, et les ressources financières pour le secteur sont rares.

De plus, les décideurs politiques, qui jouent le rôle important de régulateurs de nombreux aspects liés à la foresterie, sont en profonde nécessité d'information scientifique afin de concevoir une politique forestière cohérente.

Dans un tel contexte, la connaissance des principales technologies et techniques disponibles et l'interconnexion entre la recherche forestière et les entreprises des deux côtés de la Méditerranée sont deux des meilleures façons d'augmenter l'efficacité dans le cadre du budget disponible.

Par exemple, les propriétaires forestiers du sud pourraient apprendre des associations de propriétaires du nord à gérer à l’échelle du territoire grâce aux technologies d'information géographique. De la même manière, les biens forestiers alternatifs et les connaissances traditionnelles peuvent convaincre les propriétaires de forêts au nord de gérer les forêts abandonnées afin d'obtenir un avantage économique.

Les entreprises forestières du nord et du sud de la Méditerranée ont besoin de ce type de soutien pour renforcer leur leadership en innovation. Il y a un grand besoin d’une meilleure compréhension, de cartographier et de coordonner ces différentes dynamiques entre la recherche forestière et l’entreprenariat. Cela permettra de créer une base de connaissances et un réseau pour de futures actions dans la région euro-méditerranéenne.


Pour réussir à créer un environnement favorable au développement d'un secteur organisé, innovant et créateur d'emplois dans cette région tout en faisant face au changement climatique, MENFRI travaillera sur la base de trois piliers principaux:

- Réunir un groupe de parties prenantes multisectorielles, des experts en leurs domaines respectifs. Ce groupe de réflexion aura comme but de comprendre la situation actuelle du secteur de la foresterie méditerranéenne, les possibilités existantes et les obstacles à l'innovation.

- Favoriser l'échange de connaissances à travers la mise en œuvre des activités de formation sur la gestion des forêts (des techniques traditionnelles aux SIG), sur les associations de propriétaires, sur la création d'entreprises et sur H2020, des deux côtés de la Méditerranée.

- Créer un réseau de centres de recherche sur la forêt méditerranéenne, de propriétaires forestiers, d’ONG, de PME, d’investisseurs et tout autre intervenant ayant besoin de soutien, des idées ou des connaissances pour mener des initiatives de développement durable.

 

 

This project has received funding from the European Union’s Seventh Framework Programme for research, technological development and demonstration under grant agreement n° 609542.